Passion Irish Cob en France

Forum de l'association Passion Irish Cob en France. Venez découvrir ce fabuleux cheval polyvalent avec un look hors du commun
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Le forum étant en lecture publique, il est inutile de vous y enregistrer si vous ne pensez pas avoir le temps d'y participer. Tout membre ne s'étant pas connecté une seule fois en 3 mois verra son compte désactivé. PICF tient à garder son esprit des premiers temps : donner à aimer ce petit cheval au physique extraordinaire et que nous continuons d'appeler sous le terme générique IRISH COB, quelque soit le nom que des associations lui aient donné. Une race qui mérite qu'on la préserve et non qu'on la transforme. PICF n'est aucunement affilié à FIC et n'est en aucun cas un forum de Petites Annonces, ni une foire aux chevaux. Vous êtes priés de vous présenter et de participer avant de poster dans les PA. Tout sujet étant ouvert sans présentation préalable sera éliminé, tout membre ne participant que pour faire sa publicité sera également éliminé. Merci de votre attention et de respecter les règles de la communauté PICF.


Partagez
 

 Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Landharma
passionné niveau 2
passionné niveau 2
Landharma

Nombre de messages : 286
Age : 44
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 31/03/2010

Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur Empty
MessageSujet: Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur   Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur EmptyDim 30 Jan 2011 - 18:28

En octobre je sortais Freddie sur son premier TREC individuel. J'estime que ça s'est plutôt bien passé connaissant son problème à se détacher de ses congénères. Il passe partout, va bien de l'avant.
Et puis un jour de fin novembre, il a été transformé. La balade de trop ? Il n'a eu de cesse de me planter des demi-tours que je n'ai pas acceptés au début, l'immobilisant, puis le remettant tranquillement en avant. 6km plus loin, une trouille de trop, pleine forêt de Rambouillet, le cheval m'a éjectée et s'est enfuit bien loin, j'ai marché 3km en sens inverse pour le retrouver complètement survolté dans un pré où s'est fait prendre malgré lui, nous avons rejoins les écuries à pied, le cheval étant complètement in-montable (état d'excitation et stress jamais vu).
Depuis ce sont écarts, sursauts, bonds, fuites, impossible de faire plus de 500mètres en dehors de l'écurie sans avoir un demi-tour, et si je le remettais devant, il refaisait 10 mètres puis re-demi-tour...
Mi-janvier le travail en manège/carrière est redevenu agréable (températures plus douce ?), le cheval était aux boutons, un vrai plaisir ! Mais pour l'extérieur plus question d'y penser... Ma dernière tentative d'hier m'a valu un demi-tour alors que le cheval abordait juste la sortie de l'écurie, je l'ai remis sur le chemin, décidée à lui faire faire au moins des allers-retours devant l'écurie, il était survolté, l'encolure droite comme jamais, oreilles pointées, yeux écarquillés, un vrai calvaire pour lui, un bond pour le chien du voisin à la grille, un bond pour le corbeau dans le sous-bois sur la droite, un bond pour la plaque au sol qu'il connait par coeur, puis je lui demande demi-tour pour relonger les écuries dans l'autre sens, mais passé devant la porte de l'écurie, il se décale, fonce traverse la route pour rentrer... J'ai décidé de ressortir à pied, un peu plus loin sur le chemin, mais je n'existais plus, tout était source de panique, et même à pied, il m'a tenté des demi-tours pour lesquels je me suis vraiment fâchée parce que je ne me voyais pas me faire trainer au galop en retour maison, donc demi-tours sur les hanches au stick pour le remettre dans le bon sens, il n'était pas du tout avec moi. Peur des promeneurs au loin, peur des branches coupées, peur des traces de tracteur au sol, peur...peur...peur... Et moi démunie pour ne pas arranger la situation.

Je travaille déjà avec un moniteur en carrière/manège, et ça se passe très bien.
Mon Coach l'a monté en compagnie d'une autre cavalière en extérieur, ça s'est bien passé.
Marion m'a aidée à le sortir, nous avons fait une sortie de 4km à pied, ça s'est pas trop mal passé, même si au début ça s'engageait mal.
Mais lui et moi toute seule, à pied et à cheval, ce n'est plus qu'une boule de stress et de panique dangereuse...

L'idée de ressortir faire des TREC me parait bien lointaine. Ne serait-ce que faire un trotting ou une courte balade avec du plaisir sera déjà un exploit que j'attends de toute mes forces.

G.

(A noter que ce qui fait toute la différence avec d'autres chevaux c'est que Tinker-Freddie est un hongre extrêmement dominant avec ses congénères. On l'a changé trois fois de groupe, il a toujours fait sa loi, refusant de se faire approcher, démontant le gaillard jeune ou vieux qui venait le chercher dans sa bulle - soucis avec des proprios dont les chevaux étaient réellement abimés - et n'hésitant pas à kidnapper le plus faible pour l'obliger à se détacher du groupe et le suivre à son bon vouloir sans broncher... Depuis mercredi il est placé dans le groupe le plus "hard" pour qu'il n'ait pas la loi. Et bien ça n'annonce corsé, il se fait déjà sa place en domination totale !)
Revenir en haut Aller en bas
http://tinker-freddie.blogspot.com
mahna
passionné niveau 3
passionné niveau 3
mahna

Nombre de messages : 922
Age : 53
Localisation : Seine-maritime
Date d'inscription : 12/03/2009

Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur Empty
MessageSujet: Re: Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur   Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur EmptyDim 30 Jan 2011 - 18:41

bon courage en tout cas, j'étais exactement dans la même situation...et finalement avec un peu de boulot, confiance, de l'aide..nous on est sur la bonne voie du retour au calme.

_________________
" Dans 20 ans, tu seras plus déçu par les choses que tu n’auras pas faites que par celles que tu auras faites. Alors, largue les amarres. Explore. Rêve. Découvre.» – Mark Twain.
Revenir en haut Aller en bas
magalie
passionné niveau 3
passionné niveau 3
magalie

Nombre de messages : 913
Age : 41
Localisation : Sud Rennes
Date d'inscription : 07/04/2008

Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur Empty
MessageSujet: Re: Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur   Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur EmptyLun 31 Jan 2011 - 0:41

Waouh, c'est quand même bizarre ce comportement qui change si soudainement à l'extérieur....il s'est quand même fait une super frayeur pour être dans un tel état maintenant... 1523
Revenir en haut Aller en bas
Landharma
passionné niveau 2
passionné niveau 2
Landharma

Nombre de messages : 286
Age : 44
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 31/03/2010

Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur Empty
MessageSujet: Re: Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur   Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur EmptyLun 31 Jan 2011 - 3:18

L'incident a été effectivement particulièrement traumatisant pour nous deux.
Il est conté en détail ici : http://tinker-freddie.blogspot.com/2010/11/dramatique-exterieur.html

G.
Revenir en haut Aller en bas
http://tinker-freddie.blogspot.com
Inzemoon
passionné niveau 3
passionné niveau 3
Inzemoon

Nombre de messages : 1659
Age : 32
Localisation : La Rochelle (17) ou Bordeaux (33)
Date d'inscription : 28/11/2006

Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur Empty
MessageSujet: Re: Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur   Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur EmptyLun 31 Jan 2011 - 10:25

Pas le temps de répondre plus longuement mais : s'il sort bien en groupe, tu peux peut-être travailler dans le sens du jeu du dépassement de Véronique de Saint-Vaulry, avec un autre cavalier.
Petit à petit, ça te permettra d'apprendre à ton cheval à se séparer des autres en extérieur, et ça ferait peut-être avancer les choses pour pouvoir partir seul.

_________________
Elise
Revenir en haut Aller en bas
diana
passionné niveau 4
passionné niveau 4
diana

Nombre de messages : 2527
Age : 63
Localisation : belgique
Date d'inscription : 17/04/2007

Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur Empty
MessageSujet: Re: Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur   Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur EmptyLun 31 Jan 2011 - 12:52

oui je pense comme Inzemoon qu'il faut le sortir avec un autre pour lui rendre sa confiance les chevaux sont des animaux de groupe ou trouver quelqu'un qui aime le velo pour t'accompagner .Mais pour avoir cotoyer enormement de chevaux il est rare celui qui aime etre seul en ballade(aussi bien pour ta securité) la mienne va seule mais elle est quand meme plus attentive "au monstre qui pourrait sortir du fourré" je dit souvent que le cheval est l'animal le plus peureux il va passer a coté d'un "elephant" il ne bronchera pas et un petit quelque chose il va grimper aux arbres
Revenir en haut Aller en bas
http://meschevaux.skyblog.com
Betty
passionné niveau 3
passionné niveau 3
Betty

Nombre de messages : 723
Age : 52
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 18/04/2010

Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur Empty
MessageSujet: Re: Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur   Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur EmptyLun 31 Jan 2011 - 15:16

Dernièrement, j'ai constaté à deux reprises que je réagissait mal face à la peur de ma monture.

Je voulais donc partager avec vous une article écrit par Véronique de Saint Vaulry,
qui je trouve, remets bien les points sur les I. Avis aux passionnés qui ont parfois ces mêmes
difficultés, la remise en question n'est que bénéfique. Bonne lecture !


" Pendant des siècles, la peur a assuré la survie du cheval. Désormais, son instinct atavique de fuite lui est plus souvent nuisible qu'utile, et le cavalier a la lourde tâche de l'aider à se rassurer. Mais il ne faut pas se tromper de combat : c'est contre la peur qu'il faut lutter, pas contre le cheval !

Quand sa monture s'effraie, le cavalier ne peut s'empêcher d'en rajouter : les rênes s'arriment à la bouche, les jambes prennent les flancs en étau... Tristes réflexes ! La pauvre bête, qui se sentait déjà inquiète, se retrouve ligotée, avec un tigre sur le dos ! Il y a de quoi paniquer. Hélas il lui est quasiment impossible de faire comprendre à son maître qu'elle préférerait une autre méthode, car les apparences sont contre elle :

La grande illusion
- Quand la peur est légère,en effet, le cheval accepte tant bien que mal de passer, ce qui donne l'impression qu'on a eu raison de l'"empoigner".
-Quand la peur est forte, le cheval va cette fois se comporter comme si on lui demandait de franchir un ruban électrifié : puisque l'étau des jambes lui impose le mouvement, il va bouger, certes, mais sûrement pas vers l'avant. Au choix, il plantera un demi-tour éclair, se cabrera, ou reculera inexorablement... Pourtant, à force d'être inlassablement ramené devant ce qui l'inquiétait, il finit par s'y habituer, la peur décroît, et soudain, il accepte d'y aller. Et notre cavalier se frotte les mains, persuadé qu'il doit sa réussite à son acharnement.
En fait, il est victime des apparences. S'il avait utilisé la méthode douce que je vais expliquer dans ces pages, son cheval serait passé aussi, plus facilement, sans se défendre. Mais cette technique contrarie tellement nos réflexes habituels qu'on a du mal y croire, et à l'appliquer, malgré sa simplicité. Depuis 15 ans, j'ai pu en tester l'efficacité sur toutes sortes de chevaux, du shetland au lusitanien. Non seulement ça marche, souvent de manière spectaculaire, mais en plus, les chevaux ainsi traités deviennent très vite de moins en moins craintifs. C'est à la fois une recette miracle et un traitement à long terme...
Le seul problème, c'est qu'un cheval qui a subi le "tire-dessus, rentre-dedans" pendant trop longtemps finit par perdre courage, et n'ose plus se livrer à ses (bons) réflexes naturels (voir encadré). Il est alors plus difficile à mettre en confiance qu'un poulain à peine débourré. Ceux qui ont l'esprit assez ouvert pour se remettre en question pourront inverser la tendance... mais j'en connais qui ont déjà tourné la page !

Lutter contre la peur, pas contre le cheval...
Pour progresser face à la peur, le cavalier doit cesser d'accuser son cheval, et s'en prendre à ses propres réflexes qui, nous l'avons dit, ne font qu'aggraver la situation. Entendons-nous bien, il n'est nullement question de renoncer à passer, bien au contraire... Tout est dans la manière ! Une démarche plus "éthologique" permet d'y arriver à coup sûr, sans se mettre en danger. Futile ou pas, la moindre inquiétude mérite cette procédure rassurante, et mieux vaut s'y habituer lorsque les choses paraissent faciles. Car on ne se débarrasse pas de ses mauvais réflexes du jour au lendemain ! D'abord, accepter la peur du cheval. Il a le droit de s'inquiéter d'une tige de maïs en travers du chemin, d'une trace d'arrosage dans la sciure. Après tout, il y voit peut-être un serpent venimeux, une fondrière ou que sais-je encore... Je connais des humains qui ne se montrent pas très cartésiens non plus devant les araignées, les souris ou les ascenseurs. Soyez tolérants !
Chaque fois que votre grand timide donne des signes d'inquiétude,voici comment procéder :
D'abord, l'arrêter, avant qu'il n'ait l'idée de le faire tout seul. Ce ne serait pas très bon pour l'autorité de le laisser mettre lui-même un grand coup de patin. D'autant qu'emporté par son élan, il se sera peut-être un peu trop approché, et voudra ensuite reculer, ce qui n'est pas prévu dans le règlement...
Ensuite, attendre. Eh, oui, lecteur toujours pressé, c'est le meilleur moyen pour gagner du temps. Le cheval en profite pour examiner ce qui l'inquiète. Pendant ce temps, son cavalier doit surmonter ses réflexes de prédateur : plus de jambes, plus de main. Il laisse les rênes se détendre jusqu'à décrire un bel arrondi, s'assoit confortablement dans la selle, et s'efforce de réconforter son inquiète moitié (caresse, monologue rassurant).
Désormais, tout dépend du cheval. S'il tente une sortie (recul ou demi-tour), rétablissez l'arrêt. Seulement l'arrêt. N'essayez surtout pas d'en profiter pour gagner du terrain, ce n'est pas le moment ! Une fois immobile, observez-le bien :
1/ Il reste tendu vers ce qui l'inquiète, encolure de bois, tout son poids sur les postérieurs... Attendez encore, sans jambes, sans main, en continuant à le réconforter. Rassurez-vous, il est exceptionnel de voir un cheval résister plus de 3 minutes à la patience de son cavalier. A moins de lui demander de sauter d'un avion en marche...
2/Son poids se répartit correctement, et il semble se désintéresser de la question. Demandez-lui un demi-pas en avant, juste pour recentrer son attention sur l'objet ou le passage effrayant.
3/ Il commence à étendre l'encolure vers ce qui l'inquiète. Réjouissez-vous, et, sans vous pencher, laissez immédiatement filer les rênes (honnis soit les picots et autres anti-dérapants) pour qu'à aucun moment il ne se heurte à la main. Le moindre soupçon de résistance sur l'embouchure risque de lui faire perdre courage, et planter un demi-tour. Je connais des chevaux qui arrachent proprement les rênes pour pouvoir flairer, mais hélas, un tel bon sens est plutôt rare. Trop souvent, on en voit renoncer parce que le cavalier n'a donné que 20cm de rênes, et que sa monture sent bien qu'il n'y en a pas assez pour aller jusqu'en bas.
Se sentant libre de procéder à ses investigations rituelles, le cheval acceptera de s'approcher de l'objet qui l'effraie, pour le flairer longuement. S'il s'agit d'un passage difficile, il s'y engagera précautionneusement, le nez au sol. S'il n'y va pas de lui-même, ne l'empoignez surtout pas dans les jambes... Encouragez-le de la voix, et n'exigez qu'un pas à la fois, gentiment. Trop de pression provoquerait un demi-tour, et il est clair qu'à bout de rênes, il faudra alors de bons réflexes pour s'y opposer. En cas de tentative, maintenez la tête face à la difficulté, rétablissez l'arrêt, et rendez aussitôt les rênes...
A partir du moment où il commence à étendre l'encolure, le cheval montre qu'il accepte d'y aller. Le reste est affaire de patience. C'est parce que les cavaliers ne savent ni libérer la tête, ni faire taire leurs jambes, que leurs chevaux se montrent si inquiets, et parfois si violents, lorsqu'ils ont peur. Si vous acceptez de perdre un peu de temps, au début, votre monture prendra de plus en plus d'assurance, constatant qu'enfin, elle a le droit et les moyens de se rassurer."


Site : http://saint-vaulry.pagesperso-orange.fr/

_________________
Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur Image111
Revenir en haut Aller en bas
mahna
passionné niveau 3
passionné niveau 3
mahna

Nombre de messages : 922
Age : 53
Localisation : Seine-maritime
Date d'inscription : 12/03/2009

Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur Empty
MessageSujet: Re: Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur   Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur EmptyLun 31 Jan 2011 - 16:31

Betty, moi je ne suis pas trop d'accord avec ce qui est dit, j'ai également les livres de VSV et malheureusement ce n'est pas si facile en vrai.

Je monte en licol et ne m'accroche jamais à la bouche de mon cheval et ne serre pas les jambes non plus surtout pas en cas de panique.... pourtant j'ai rencontré des difficultés croissantes avec mon gros (voir le post Jack a un grain en ce moment) et je peux t'affirmer que je suis restée à attendre devant une fougére marron, alors que tout le reste était vert pendant plus de 15 mn "Rassurez-vous, il est exceptionnel de voir un cheval résister plus de 3 minutes à la patience de son cavalier" et ce n'est pas arrivé qu'une seule fois. En fait plus je lui ai laissé le loisirs d'attendre plus il prenait l'ascendant et soit se rebellait par des demi-tours, soit restait planté de plus en plus longtemps.

Au contraire, ce que ma enseigné ma prof et qui marche c'est de rendre son attitude trés inconfortable dés qu'il ne se resigne pas a avancer dans les 10 s puis on reesaye si n'avance toujours pas on redésengage les hanches et il finit par choisir de passer.

Pour moi le laisser attendre et regarder à était une erreur, je me rend compte maintenant une grande marque de faiblesse de ma part, en fait en cas de panique je l'ai laissé se débrouiller seul et il a géré à sa façon. J'ai de bien meilleurs résultat maintenant que je lui "dit" quoi faire et qu'il se range à mon idée.
Mais je trouve ça trés difficile ça me demande une grande concentration pour ne rien laisser passer toujours montrer que c'est MOI le chef.

_________________
" Dans 20 ans, tu seras plus déçu par les choses que tu n’auras pas faites que par celles que tu auras faites. Alors, largue les amarres. Explore. Rêve. Découvre.» – Mark Twain.
Revenir en haut Aller en bas
Landharma
passionné niveau 2
passionné niveau 2
Landharma

Nombre de messages : 286
Age : 44
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 31/03/2010

Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur Empty
MessageSujet: Re: Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur   Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur EmptyLun 31 Jan 2011 - 16:52

J'ai lu le livre de VSV ce week-end même. Il est très bien fait pour comprendre les mécanismes et agir ponctuellement, mais j'y cherche encore des réponses dans le cas où le problème s'aggrave à chaque tentative de le résoudre...
Pour les hanches, sur Titi, mauvaise idée aussi. Comme il le fait très bien et n'est pas du tout dans l'inconfort, il exagère le mouvement et le répète à partir en toupie, jusqu'à ce qu'il se trouve face au chemin inverse et part au galop ventre à terre.
On me dit aussi "Il se fout de toi, mets lui un vrai coup pour lui apprendre la vie". Bon classique... Et sur le moment, un coup de cravache ou de stick mal placé et le cheval se cabre et accélère son retour à l'écurie. Non merci.

Dès qu'il a un compagnon cheval, la promenade se déroule assez bien, il passe devant pour ouvrir la voie sans souci, et tolère tout aussi bien de passer derrière.
Il n'y a pas si longtemps, il était même une référence en balade collective, on le collait à côté des chevaux un peu peureux et ça se passait bien pour tout le monde.

A noter qu'il n'a jamais été routard de la balade solitaire. Il n'en a jamais fait avant moi (ou alors c'est anecdotique). Mes premières sorties seule avec lui étaient tendues mais il écoutait quand même bien les ordres d'arrêt lorsque je voulais regarder la carte, ou les passages difficiles sans cheval de référence (passerelle, gué..), je suis même sortie explorer les environs en nocturne (!), rien de dramatique jusqu'au jour fatidique...
Revenir en haut Aller en bas
http://tinker-freddie.blogspot.com
Inzemoon
passionné niveau 3
passionné niveau 3
Inzemoon

Nombre de messages : 1659
Age : 32
Localisation : La Rochelle (17) ou Bordeaux (33)
Date d'inscription : 28/11/2006

Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur Empty
MessageSujet: Re: Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur   Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur EmptyLun 31 Jan 2011 - 16:57

Pour le jeu du dépassement, c'est par là.
http://saint-vaulry.pagesperso-orange.fr/
C'est un jeu qui permet d'acquérir petit à petit de l'indépendance en balade par rapport aux autres chevaux. Je pense que c'est un bon travail préparatoire à la balade en solitaire.
Ne pas oublier que partir en balade seul, c'est méchamment contre-nature, c'est pour ça que c'est aussi dur. Le pas a l'air un peu trop dur à franchir pour ton cheval, il faut que tu fractionnes le problème.

J'espère que tu trouveras le lien t'aidera.

_________________
Elise
Revenir en haut Aller en bas
mahna
passionné niveau 3
passionné niveau 3
mahna

Nombre de messages : 922
Age : 53
Localisation : Seine-maritime
Date d'inscription : 12/03/2009

Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur Empty
MessageSujet: Re: Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur   Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur EmptyLun 31 Jan 2011 - 17:23

C'est vrai que la balade seule pour un cheval c'est trés difficile à gérer au niveau de la peur. Mais à plusieurs comme c'était le cas pour moi,ça devient vite l'occasion de faire l'andouille avec les copains et de penser à s'amuser et faire des sauts dans tous les sens plutôt que de suivre tranquillement.

D'aprés mon analyse personnelle, notre problème a été la perte de confiance l'un dans l'autre et là je pense qu'il ne faut pas hésiter à se faire aider par une tierce personne.
En l'occurence moi j'ai compris maintenant que mon cheval attendait de moi que je lui dise quoi faire en cas de difficultés, il a besoin de s'en remettre à son cavalier. C'est la prof qui me l'a montré en le montant elle même, puis en partant en balade avec moi et me disant quoi faire dés qu'il y avait dérapage. Alors que moi avant je laissais tout passer... non au contraire je dois tout maîtriser en permanence...c'est usant.

Pour toi Landharma je n'ai pas de conseil à te donner car je ne suis pas pro, mais te faire aider pour te redonner confiance,et trouver ce qui embête ton cheval, si les hanches ça ne marche pas, pour avoir un moyen de rendre les situations qui t'embêtent inconfortables pour lui, peut-être reculer ?

Bon courage en tout cas ça va s'arranger.

_________________
" Dans 20 ans, tu seras plus déçu par les choses que tu n’auras pas faites que par celles que tu auras faites. Alors, largue les amarres. Explore. Rêve. Découvre.» – Mark Twain.
Revenir en haut Aller en bas
calamityln
passionné niveau 4
passionné niveau 4
calamityln

Nombre de messages : 2285
Age : 36
Localisation : 67 Bas-Rhin
Date d'inscription : 12/08/2009

Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur Empty
MessageSujet: Re: Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur   Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur EmptyLun 31 Jan 2011 - 18:01

Perso, quand Tillia a peur d'un truc (en main vu que je ne monte pas encore), je la laisse regarder, renifler quelques instants, le temps qu'elle se rende compte que ça mord pas, puis j'essaie d'y aller franco comme si de rien n'était, en douceur mais fermement.
Si ça ne passe pas, qu'elle reste plantée sur place, alors on va petit à petit. Reniflage, dès qu'elle fait un pas, je fais une pause dans ma demande. Puis on recommence, un pas, pause, jusqu'à ce qu'elle se lance franchement. Avec l'eau ça a super bien marché.
Je lui ai aussi appris à marcher avec la baguette à l'épaule, en tapotant, du coup elle fait un pas automatiquement, pause, félicitations, et on recommence.
La pause dès qu'elle répond bien est très importante sinon elle se braque. Bon pas 3h non plus mais quelques secondes.
ça c'est la technique quand elle "se plante et prend racine".

Pour quand elle fait un écart des cabrioles et tout, là c'est moi qui me plante, je lui dis "non" fermement mais sans hausser la voix, et du coup quand elle voit que je ne bouge pas et que ça n'a pas l'air de m'émouvoir, elle arrête de faire la quiche et s'arrête pour analyser la situation. je la laisse faire et je lui parle, quelques secondes, puis on repart comme si de rien.

Jusqu'ici ça m'a bien réussi.
Alors que quand je m'énerve elle se braque contre moi, là c'est impec, elle me fait confiance.

Pour le fait de partir seul, la technique d'Inzemoon me semble pas mal.
Et si en plus de temps en temps tu l'emmenais juste brouter en main dans un pré à quelques mètres de l'écurie, seul avec toi ? Si ça t'est possible, il comprendrait d'une part que vous n'allez pas loin dans un premier temps, et qu'en plus c'est pour quelque chose d'agréable...
Et augmenter la distance petit à petit ? Je ne sais pas je lance une idée qui me serait venue, peut-être que j'ai tort...

_________________
Hélène
"L'air du paradis est celui qui souffle entre les oreilles d'un cheval"
Auteur : pas moi !
Revenir en haut Aller en bas
koonkoontchek
passionné niveau 3
passionné niveau 3
koonkoontchek

Nombre de messages : 1828
Age : 33
Localisation : Ile-de-France et Centre
Date d'inscription : 16/08/2007

Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur Empty
MessageSujet: Re: Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur   Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur EmptyLun 31 Jan 2011 - 19:12

je suis une grande "fan" de Véronique mais cependant je suis aussi un peu d'accord avec Manha...

il y a des chevaux, surtout les chevaux intelligents/fainéants (du genre les notres 888) si chaque fois qu'il a un peu peur tu l'arrête, le caresse, le laisse planter etc... en effet il va y trouver du confort et il va finir par s'arrêter pour un oui ou pour un non ! enfin moi je crois et c'est ce que j'ai cru observer avec Thorgal quand je faisais ça systématiquement, au début...
en fait je pense que cette méthode est bien MAIS qu'il faut être capable de voir exactement à quel moment le cheval a vraiment peur et a quel moment il se désintéresse de la chose pour lui demander d'avancer... mais bon faut être un bon cavalier et certains chevaux sont vraiment futés... je sais qu'on dit qu'un cheval n'est pas capable de faire semblant, mais quand tu l'arrête, tu attend 2 minutes, le cheval regarde ailleurs, tu lui demande un pas vers l'objet, tout à coup il le regarde avec des gros yeux prêt à bondir sans avoir fait le moindre pas en avant... "euh tu te fous de moi là non ?? ou alors tu reproduis le comportement qui a fait que je t'ai donné l'autorisation de rester planté et de regarder le paysage ??"

Bref 888
chacun fait ce qu'il veut mais moi j'essaye de faire la part des choses entre "un truc un peu inquiétant" : je demande à Thorgal de pas faire de chichi, de passer, il peut regarder l'objet, se mettre très légèrement de travers s'il veut... mais pas question de faire un écart ou d'accélérer... il doit me faire confiance et être un peu courageux !!
Et les "vraies" peurs, où là, l'arrêt et/ou l'approche lente est importante (par sécurité, mais aussi pour ne pas perdre la confiance : "si tu as vraiment un soucis, c'est pas grave, on s'arrête, on prend notre temps).
Mais des fois je me plante, j'ai essayé une fois de le faire passer "comme si ce n'était rien" au milieu d'une ligne de gros cailloux (Thorgal il aime pas les gros cailloux carrés genre "bornes" !!), ben on a perdu du temps car il s'est senti coincé, forcé, ça a augmenté sa peur... si j'y étais allée doucement on serait passé + vite. A l'inverse, des fois je l'ai arrêté et approché doucement d'un truc alors que, humm, il s'en foutait vraiment... limite on était même pas encore arrivé à l'objet qu'il ne savait même plus pourquoi on allait voir ce truc là... "ben quoi c'est une boîte aux lettres, t'as du courrier à poster maman ?" "grrrrrr !!!"

Pis on a beau dire, la motivation du cheval entre vraiment en ligne de compte, nous quand on part à l'extérieur ou vers un endroit "boulot", tout est vachement + effrayant que quand on revient vers la bouffe ou le pré !! le cheval a ses zones "de confort", on s'en approche, il se sent en sécurité, on s'en éloigne, il se sent en danger... d'où l'intérêt d'essayer de mettre des zones de confort dans les endroits "effrayants" (douche, extérieur...) et de rendre un peu moins confortable les zones déjà trop confortable.

bref bref...
sortir Titi en groupe et faire le jeu du dépassement, ça ne peut pas faire de mal de toutes façons :)

pour gérer la peur... je l'ai vu en action le Titi, je ne pense pas que ce soit de la "vraie" peur, il n'a pas envie de sortir, il n'a pas confiance en l'être humain, il se sent obligé de sortir mais pas en sécurité (car comme "seul"), alors il prend des initiatives pour sa survie = demis-tours.
pour moi ça se règlera en gagnant en connexion, en respect !
on l'a vu l'autre fois avec la branche... à l'aller il ronfle, regarde la branche par terre, fait demi-tour... une demie-heure après, vers le chemin de l'écurie, je ramasse la branche et lui met sur la tête, il s'en fous royalement et essaye de la manger sans même prendre l'air inquiet....


tu pourrais essayer de lui filer un petit saut de granulés dans la forêt... tu vas voir que dessuite il aura + envie de sortir... !!

_________________
Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur Pic-signature
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thorgalou.fr
mahna
passionné niveau 3
passionné niveau 3
mahna

Nombre de messages : 922
Age : 53
Localisation : Seine-maritime
Date d'inscription : 12/03/2009

Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur Empty
MessageSujet: Re: Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur   Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur EmptyLun 31 Jan 2011 - 19:33

[ je ne pense pas que ce soit de la "vraie" peur, il n'a pas envie de sortir, il n'a pas confiance en l'être humain, il se sent obligé de sortir mais pas en sécurité (car comme "seul"), alors il prend des initiatives pour sa survie = demis-tours.)]

Tu a résumé exactement ce que je pensais lorsque que j'avais des problème avec mon gros !!!!


Et ça c'est résolu par toute une période de travail à pied , une meilleure connexion entre nous et le fait que maintenant c'est moi qui décide et il se sent soulagé : il n'est plus tout seul . Enfin c'est comme ça que je le ressents.

Mais pour arriver à cela, il a fallu que quelqu'un me montre à moi aussi le chemin, car j'étais également tétanisée et me sentais seule. C'est un cercle vicieux en fait.

Comme quoi les chevaux c'est vraiment pas évident tout le temps, mais tellement passionnant.

_________________
" Dans 20 ans, tu seras plus déçu par les choses que tu n’auras pas faites que par celles que tu auras faites. Alors, largue les amarres. Explore. Rêve. Découvre.» – Mark Twain.
Revenir en haut Aller en bas
Landharma
passionné niveau 2
passionné niveau 2
Landharma

Nombre de messages : 286
Age : 44
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 31/03/2010

Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur Empty
MessageSujet: Re: Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur   Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur EmptyLun 31 Jan 2011 - 19:48

Le problème de la peur "prétexte" c'est que n'importe quoi est bon pour nourrir son angoisse.
Ce que je n'explique pas non plus c'est d'où vient le déclenchement de ces angoisses. Je n'ai pas eu l'impression de faire des erreurs au début de notre promenade du 27 novembre. Et pourtant il a agit comme une cocotte minute sous pression. Je suis bien du genre à lui parler. Et aussi, j'ai mon lecteur MP3 qui joue de la musique sur haut-parleur et je raconte des choses à mon cheval sur la musique etc. Il n'en a rien à faire 1523 . En fait dès que angoisse il y a, je disparais instantanément, moi et toutes mes histoires. J'en viens souvent à lui demander si "Allo Madame Irma, vous m'entendez ?". Zéro, il est dans le Cosmos !

Je vais peut-être retenter mes allers-retours juste devant l'écurie, mais en partant d'abord à droite avant de dépasser et continuer à gauche. Ca va peut-être le changer...

G.
Revenir en haut Aller en bas
http://tinker-freddie.blogspot.com
koonkoontchek
passionné niveau 3
passionné niveau 3
koonkoontchek

Nombre de messages : 1828
Age : 33
Localisation : Ile-de-France et Centre
Date d'inscription : 16/08/2007

Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur Empty
MessageSujet: Re: Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur   Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur EmptyLun 31 Jan 2011 - 20:01

je pense que, surement sans t'en rendre compte, tu as manqué de fermeté à un moment, et/ou tu t'es inquiétée pour une de ses peurs et il l'a ressenti... il s'est dit "mince, elle assure pas (= a peur et/ou n'est pas digne d'être mon chef), je suis tout seul" et depuis, ça s'aggrave car il est + stressé à chaque sortie/objet effrayant et toi tu es moins sure de toi à chaque sortie... (non ? je ne suis pas dans ta peau mais ce serait une réaction normale...).
N'oublie pas que Titi est un "chef", ça veut dire que c'est un cheval qui prend des initiatives, qui teste les autres et ne suivra pas s'il ne sent pas l'autre "meilleur" que lui. Il faut être du coup, + rigoureux qu'avec un cheval moins dominant, plus "suiveur"... qui aura moins tendance à prendre les devants pour régler ses soucis par lui-même...

mais surtout ne t'en veux pas, et ne te JUGE pas, comme dit au dessus, c'est un cercle vicieux, + on a peur, + le cheval a peur, et ce n'est pas facile d'en sortir, quel que soit le cavalier... je pense aussi que c'est important de se faire aider... de travailler à pieds, pour gagner la confiance et le respect du cheval dans un endroit facile (c'est ce que je te disais un peu sur ton blog je crois), puis de prendre suffisamment confiance et surtout d'assurance dans tes gestes, demandes, exigences, pour pouvoir gagner cette confiance et ce respect en cas de petite peur... puis grosse peur... l'extérieur !

_________________
Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur Pic-signature
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thorgalou.fr
koonkoontchek
passionné niveau 3
passionné niveau 3
koonkoontchek

Nombre de messages : 1828
Age : 33
Localisation : Ile-de-France et Centre
Date d'inscription : 16/08/2007

Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur Empty
MessageSujet: Re: Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur   Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur EmptyLun 31 Jan 2011 - 20:13

en + Titi c'est un ex-cheval de club, alors des cavaliers incapables d'assurer il en a eu un paquet sur le dos je pense, c'est comme ça qu'il a du apprendre à prendre des initiatives, à ne pas compter sur eux...

pour que ta voix le calme, il faudrait déjà qu'il l'entende, mais quand il est en peur, il n'écoute pas...
pour qu'il t'écoute, il faut que tu aies + de présence, que tu l'occupes (physiquement, mentalement), qu'il apprenne à te répondre illico à tes demandes, que tu tiennes tes promesses (= que tu sois constante le + possible). Que tu utilises des gestes, un langage corporel qui lui parle, qu'il te voit !

enfin tout ça je te l'ai déjà dis 50 fois... mais je vois pas quoi dire d'autre... 1151

_________________
Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur Pic-signature
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thorgalou.fr
chlo
passionné niveau 3
passionné niveau 3
chlo

Nombre de messages : 1890
Localisation : Bordeaux (changement de vignobles :P)
Date d'inscription : 13/01/2006

Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur Empty
MessageSujet: Re: Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur   Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur EmptyLun 31 Jan 2011 - 22:44

parce que y a rien d'autre à dire... 14

ça se retrouve au travail en liberté, la faculté de déconexion de ceratins chevaux est ... stupéfiante.... et faut vraiment faire preuve de présence pour recaptiver l'attention.
Mais c'est un lieu fermé, donc plus facile de reprendre la main.

en exterieur, quand ils déconnectent, c'est force 10, et quand ils décident d'avoir peur (avec ou sans raison fondée), ils se montent la mayonnaise tous seuls, d'ailleurs l'oeil change, ils ne sont "plus là"... et à part bousculer, agir physiquement pour reconnecter, y a pas moyen de les faire redescendre en pression (à part en les assommant?, mais c'est pô pratique d'avoir un rouleau à pâtisserie sur soi 1183 )
pour ça y a les automatismes appris d'abord en situation calme : la rêne d'arrêt d'urgence par exemple, qui permet d'éviter de se faire ramener manu-militaro à la maison...

dans tous les cas, vaut mieux s'exercer à pied, en liberté pour voir jusqu'à que point on est capable de les reconnecter dans une situation "sans danger", une fois acquis, ça sera plus facile dehors.

le jeu de dépassement, s'écarter, changer les allures, c'est vraiment top pour apprendre l'autonomie dans un troupeau et ça évite les mouvements grégaires quand ça part au galop
5

_________________
"On ne voit bien qu'avec le cœur, l'essentiel est invisible pour les yeux."
"tu es responsable de ce que tu as apprivoisé."


St Exupery
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cuiretcrins.new.fr
valoune
passionné niveau 2
passionné niveau 2
valoune

Nombre de messages : 301
Age : 51
Localisation :
Date d'inscription : 17/06/2009

Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur Empty
MessageSujet: Re: Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur   Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur EmptyMer 2 Fév 2011 - 1:11

que pensez vous de cette vidéo ???
Landharma, voila j´espère que cette vidéo va t´aider un peu à résoudre ton problème !




[youtube][/youtube]


Dernière édition par valoune le Ven 11 Fév 2011 - 22:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
cellapie
passionné niveau 3
passionné niveau 3
cellapie

Nombre de messages : 627
Age : 39
Localisation : Landeda
Date d'inscription : 24/03/2010

Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur Empty
MessageSujet: Re: Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur   Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur EmptyMer 2 Fév 2011 - 10:48

Perso je trouve que c'est du bon travail il laisse le cheval rêne longue et le laisse reniflé il a pas l'air de tirer sur la bouche. Peut être un peu de jambe mais bon moi je n'aurais pas meiux fait. J'aurais mis pied a terre des le début et j'aurais laisser mon cheval aller vers la poubelle jaune. Sinon pour le plot rouge je trouve que c'est bien car il a changer d'endroit et multiplier les expériences. Pour mon regard de débutant je dirais que c'est bien. Maitenant j'espère que je me trompe pas !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://cellapie.skyrock.com/
yessika01
passionné niveau 3
passionné niveau 3
yessika01

Nombre de messages : 1682
Age : 31
Localisation : ain
Date d'inscription : 09/09/2009

Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur Empty
MessageSujet: Re: Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur   Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur EmptyMer 2 Fév 2011 - 12:08

j'suis d'accord aussi!!il encadre bien la réaction du cheval et surtout reste très calme!!pour moi c'est exactement l'attitude a adopter! 14

_________________
"J'ai cru enfant que pour aimer les chevaux il fallait les monter, et c'est au fil de longues années d'obstination équestre que j'ai compris la méprise. D'assise sur leur dos, je me suis couchée à leurs pieds."
Carina Mc Laughlan
Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur Image014
Revenir en haut Aller en bas
valoune
passionné niveau 2
passionné niveau 2
valoune

Nombre de messages : 301
Age : 51
Localisation :
Date d'inscription : 17/06/2009

Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur Empty
MessageSujet: Re: Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur   Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur EmptyMer 2 Fév 2011 - 12:46

Je trouve le cavalier très calme et pas du tout accrocher aux rênes, Juste un Bémol ! au début de la vidéo,il donne de petites coups sec avec la rêne droite 1151 assez violent pour la bouche, les actions de jambe son bien au bon moment.
Sinon le cavalier a une bonne assiette et encadre bien son cheval avec un couloir formé par les aides (mains et jambes) 14
Revenir en haut Aller en bas
Landharma
passionné niveau 2
passionné niveau 2
Landharma

Nombre de messages : 286
Age : 44
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 31/03/2010

Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur Empty
MessageSujet: Re: Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur   Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur EmptyVen 11 Fév 2011 - 17:11

J'ai échangé quelques messages avec Véronique de Saint-Vaulry, vraiment charmante, ça m'a redonné de l'espoir.

Au programme :
- Tinker doit voir un ostéopathe
- On doit tester la selle et les points de pression
- Nous devons travailler les contrats de distance, dans tous les lieux possibles y compris extérieur en main pour commencer et sur courtes distances.

La séance de mercredi en manège sur les contrats de distance a été merveilleuse pour nous. Seulement, en intérieur il est souvent génial. J'espère trouver vite une continuité avec le même travail à l'extérieur... (Séance de mercredi : http://tinker-freddie.blogspot.com/2011/02/tinker-ou-lart-de-faire-plaisir.html)

G.
Revenir en haut Aller en bas
http://tinker-freddie.blogspot.com
magalie
passionné niveau 3
passionné niveau 3
magalie

Nombre de messages : 913
Age : 41
Localisation : Sud Rennes
Date d'inscription : 07/04/2008

Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur Empty
MessageSujet: Re: Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur   Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur EmptyVen 11 Fév 2011 - 17:13

Qu'est-ce que tu appelles les "contrats de distance" ?

je n'arrive pas à accéder à la page de ton blog....
Revenir en haut Aller en bas
Landharma
passionné niveau 2
passionné niveau 2
Landharma

Nombre de messages : 286
Age : 44
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 31/03/2010

Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur Empty
MessageSujet: Re: Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur   Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur EmptyVen 11 Fév 2011 - 17:35

J'ai changé le titre de l'article, ça pose peut-être problème, alors voici la page d'accueil :
http://tinker-freddie.blogspot.com/

Les contrats de distance c'est s'assurer que le cheval respecte une distance minimale de 1m50 derrière soi en main. Dans ce contrat, ça inclut les ordres à distance : être capable de faire reculer ton cheval ou le déplacer latéralement au geste, immédiatement, sans contact, à distance (cf page 238 "Quand le cheval a peur")

G.
Revenir en haut Aller en bas
http://tinker-freddie.blogspot.com
Contenu sponsorisé




Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur Empty
MessageSujet: Re: Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur   Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Tinker-Freddie en peur caractérisée à l'idée de sortir en extérieur
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tinker Freddie, dit Titi
» Cheval qui embarque (prend la main) en extérieur, solution !
» Balade à pied: la peur de ma vie
» La peur du néant
» Peur des piqures

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion Irish Cob en France :: L'irish cob au travail :: Monté-
Sauter vers: