Passion Irish Cob en France

Forum de l'association Passion Irish Cob en France. Venez découvrir ce fabuleux cheval polyvalent avec un look hors du commun
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Le forum étant en lecture publique, il est inutile de vous y enregistrer si vous ne pensez pas avoir le temps d'y participer. Tout membre ne s'étant pas connecté une seule fois en 3 mois verra son compte désactivé. PICF tient à garder son esprit des premiers temps : donner à aimer ce petit cheval au physique extraordinaire et que nous continuons d'appeler sous le terme générique IRISH COB, quelque soit le nom que des associations lui aient donné. Une race qui mérite qu'on la préserve et non qu'on la transforme. PICF n'est aucunement affilié à FIC et n'est en aucun cas un forum de Petites Annonces, ni une foire aux chevaux. Vous êtes priés de vous présenter et de participer avant de poster dans les PA. Tout sujet étant ouvert sans présentation préalable sera éliminé, tout membre ne participant que pour faire sa publicité sera également éliminé. Merci de votre attention et de respecter les règles de la communauté PICF.


Partagez | 
 

 Plantes utiles aux chevaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
cellapie
passionné niveau 3
passionné niveau 3
avatar

Nombre de messages : 627
Age : 37
Localisation : Landeda
Date d'inscription : 24/03/2010

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux   Mer 2 Fév 2011 - 10:34

Alors un blog c'est un peu un carnet de bord, un journal, pour les jeunes c'est aussi un carnet intime électronique.bref tu y post des articles. Ensuite quand les gens fond des recherches et bien ils trouvent les informations nécessaire via google par exemple. Par exemple dans ton cas tu peut créer un blog sur l'utilisation des plantes. Moi par exemple j'utilise skyrock pour heberger mon blog. Si tu veux voir les blogs de chaqu'un tu clique sur le petit bouton ou on voit WWW. Regarde c'est juste en dessous de nos messages.
Il y a un bouton profil, mp et wwww. Il y a mieux que skyrock par exemple le blog de Marion ou de Bidounette sont un peu mieux car ils sont mieux organiser. Je te met un lien pour exemple c'est le blog de bidounette [url=http://bidounette.sprintex.org/]. Si cela interresse je suis suis qu'elle aura la gentillesse de t'expliquer comme sa marche. Moi malheureusement je connait que skyrock cet 'est pas assez poitieux tu coup je trouve pas forcément trés bien orgnisé. Et malheureusement je n'en connait pas sinon je t'aurais aidé avec plaisir mais si je peut être quand même être utile hésite pas a me dire.
Revenir en haut Aller en bas
http://cellapie.skyrock.com/
oskarnika
passionné niveau 1
passionné niveau 1
avatar

Nombre de messages : 153
Age : 76
Localisation : Saumur / Strasbourg
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux   Jeu 3 Fév 2011 - 15:52




FUMETERRE.
Fumaria Officinalis. Fumariaceae.




Plante isolée.





Fruits après floraison.

Le médecin grec Dioscoride au premier siècle et le Père de la Pharmacie Galien au deuxième siècle de notre ère citent déjà son action sur la sécrétion biliaire et les fonctions hépatiques.

Au dixième siècle, ce sont les médecins arabes qui vantent les mêmes vertus de la plante.

Au seizième siècle, le médecin Pierre-André Matthiole, l’un des plus célèbres botanistes de son temps, en fait la louange comme remède spécifique des troubles des viscères abdominaux.

Au vingtième siècle la Fumeterre, faisant l'objet d'études poussées, à révélé une action incontestable sur l'épuration hépatique à visée dermatologique.

PARTIE UTILISÉE :

Plante fleurie séchée et pulvérisée .

PROPRIÉTÉS GÉNÉRALES :

Diurétique, Laxatif (Sels de Potassium), :

Régularise la production de bile (Amphocholérétique), Anti-inflammatoire, Dépuratif Hépatique.

INDICATIONS MAJEURES :

Dysfonctionnements hépatiques provoquant accessoirement des éruptions cutanées, certaines dermites atopiques (origine allergique).

DOSE USUELLE :

20 grammes par jour en deux fois.

PRINCIPES ACTIFS :

Acides Phénols : Acide Férulique, Acide Protocatéchique, Acide Caféique, Acide Chlorogénique, Acide Fumarique. Flavonoïdes : Monoglucoside 3 Quercitol, Rutoside , Alcool Cérylique. Alcaloïdes principaux : Coptisine, Protopine, Hydrastéine. Alcaloïdes Spirobenzyltétrahydroisoquinoléines (1 %) dont le principal est la Protopine (= Fumarine), Fumaricine, Fumaritrine, Sinactine, Cryptopine, Corydaline, Esters de l'Acide Cinnamique et de l'Acide Caféique, Acides Alcools (Acide Fumarique), Indéno-Benzazépines (Fumaritrine, Fumarofine), Protoberbérines, Flavonoïdes.
Mucilages et Choline, Sels de Potassium, Tanins.
Revenir en haut Aller en bas
http://equuscaballusherbula.forumactif.org/
oskarnika
passionné niveau 1
passionné niveau 1
avatar

Nombre de messages : 153
Age : 76
Localisation : Saumur / Strasbourg
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux   Jeu 24 Mar 2011 - 12:42



PSYLLIUM. Plantago Psyllium. Plantaginaceae.




Graines de Psyllium (Grossissement X15).


Le Psyllium Noir (Plantago Psyllium et Plantago Indica) est natif du Bassin Méditerranéen et du Moyen-Orient, tandis que Le Psyllium Blond (Plantago Ovata) est originaire de l'Inde et de l'Iran.

Cette plante est connue depuis l'Antiquité (plus de 1000 ans avant l'Ère Chrétienne) et était déjà connue des Égyptiens pour traiter les problèmes intestinaux dus à l'aridité des lieux et aux méfaits du sable.

Quelles que soient les variétés, leurs graines ont des propriétés identiques.

Une "mode" venue des États-Unis promulguant pas mal le Psyllium Blond en médecine humaine, celui-ci est parfois vendu à des prix prohibitifs, le Psyllium Noir convient parfaitement pour le cheval et on peut le trouver aisément en Pharmacie ou Herboristerie "en vrac".

PARTIE UTILISÉE :

Graine crue et entière.

MODE D'ACTION :

Son action est Émolliente : grâce à l'action des Mucilages générant un gel naturel, le contenu intestinal est facilement libéré et s'exonère aisément de son contenu.

Le Plantanéraloside, par son action anti-inflammatoire naturelle limite les micro-lésions intestinales provoquées par le caractère érosif du sable.

La Noscapine est un antispasmodique léger évitant les contractions douloureuses du gros colon.

PROPRIÉTÉS GÉNÉRALES :

Laxatif mécanique et protection des muqueuses digestives, antispasmodique (Noscapine), Anti-Inflammatoire digestif (Plantarénaloside).

INDICATION MAJEURE :

Constipation due à un abreuvement défectueux, à l'état nerveux du cheval, à l'ingestion prolongée de sable.

Si le phénomène persiste, il est judicieux de consulter un vétérinaire
.

DOSE USUELLE :

50 grammes matin et soir (soit 100 grammes par jour) dans la ration par cures de 10 jours par mois.

Afin d'utiliser ces graines à bon escient, il est nécessaire de pratiquer régulièrement une décantation de crottins si les chevaux sont soupçonnés avoir ingéré du sable en trop grande quantité.

Pour ce faire, il suffit de mettre les crottins dans un seau et de les recouvrir par une quantité double d'eau.

Après avoir "brassé" le tout, on laisse décanter afin d'évaluer la présence de sable dans ceux-ci.

PRINCIPES ACTIFS :

Mucilages Uroniques, Huiles Grasses, Choline, Alcaloïde : Noscapine, Hétéroside Iridoïde : Plantarénaloside.

Revenir en haut Aller en bas
http://equuscaballusherbula.forumactif.org/
oskarnika
passionné niveau 1
passionné niveau 1
avatar

Nombre de messages : 153
Age : 76
Localisation : Saumur / Strasbourg
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux   Lun 16 Mai 2011 - 12:28





A UTILISER EN USAGE EXTERNE.

PENSÉE SAUVAGE. Viola Tricolor. Violaceae Caryophyllaeae.



Cette élégante plante de la famille des Violettes est assez répandue et son usage thérapeutique peut rendre de grands services dans les cas de lésions de grattage (prurit) par son action à la fois antiprurigineuse et cicatrisante.

Ces vertus spécifiques pourraient la faire figurer en bonne place dans l'"arsenal" phythothérapique visant à limiter les effets néfastes dûs aux grattages intempestifs liés à la Dermite Estivale Récidivante.

PARTIES UTILISÉES :

Plante entière, fleur.

La plante ne doit être utilisée que séchée, préparée en infusion puis appliquée en lotions locales.

PROPRIÉTÉS GÉNÉRALES :

Calmant et cicatrisant (usage externe), antiprurigineux.

INDICATIONS USUELLES :

Dermites prurigineuses (démangeaisons), Dermites inflammatoires.

PRINCIPES ACTIFS :

Flavonoïdes, Mucilage Uronique, Saponosides Triterpéniques dérivant de la Gypsogénine, Violaquercétine (puissant antioxydant et antiinflammatoire) , Salicylates de Méthyle, Vitamines A et C.



Dernière édition par oskarnika le Ven 29 Juil 2011 - 16:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://equuscaballusherbula.forumactif.org/
oskarnika
passionné niveau 1
passionné niveau 1
avatar

Nombre de messages : 153
Age : 76
Localisation : Saumur / Strasbourg
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux   Mer 25 Mai 2011 - 12:19




ANGÉLIQUE OFFICINALE. Angelica Archangelica. Umbelliferae.





ATTENTION : L’ÉTONNANTE RESSEMBLANCE AVEC LA BERCE DU CAUCASE ET AUTRES OMBELLIFÈRES PEUT AMENER A DES CONFUSIONS !

Cette magnifique plante, de par la majesté de sa silhouette, évoque la plénitude de ses fonctions bienfaitrices.

UNE PLANTE LÉGENDAIRE :

L'origine de son nom (Angelica Archangelica) viendrait du fait que la plante fleurit vers le 8 mai, jour de la Saint-Michel (fête de l'archange Michaël selon l'ancien calendrier julien).

Une légende médiévale raconte que l'archange Raphaël aurait révélé à un Ermite, en rêve, le nom des différentes plantes qui pouvaient agir contre la peste qui sévissait alors en Europe. Parmi ces plantes, on retrouve l'Angélique. C'est ainsi que le nom d'Archangélique lui fut attribué, nom qui fut utilisé par tous les botanistes et pharmacologues de la Renaissance.

Les médecins de la Renaissance appellent sa racine «Racine du Saint-Esprit» en raison de «grandes et divines propriétés» qu'elle possède contre de très graves maladies courantes à cette époque (Épidémies). Paracelse raconte qu'elle fut un médicament merveilleux » à Milan où sévissait une épidémie de peste en 1510.

PARTIES UTILISÉES :

Graine ou Racine séchée et pulvérisée.

PROPRIÉTÉS GÉNÉRALES :

Combat l’Asthénie (fatigue).
Stomachique et Digestif (stimule les sécrétions gastriques et pancréatiques), Cholagogue, Diurétique, Expectorant.
Carminatif (modère la formation de gaz intestinaux).
Draine les fonctions Hépatiques et Rénales.
Spasmolytique intestinal: antispasmodique par action au niveau du Système Nerveux Central.

INDICATIONS USUELLES :

Convalescence (suite de maladie, verminose, etc), Fatigue après des efforts intenses.
Flatulences, Ulcère Gastrique, draineur métabolique dans les cas d'Obésité.

DOSES USUELLES :

10 grammes de poudre matin et soir dans la ration.

PRINCIPES ACTIFS :

Sesquiterpènes, Lactones Macrocycliques, Coumarines. Hydrocarbures Monoterpéniques : Alpha et Béta Phellandrène, Alpha et Béta-Pinène, Sabinène. Sesquiterpènes : Béta-bisabolène, Bisabolol, Béta Caryophyllène. Lactones Macrocycliques et plus de 20 Furanocoumarines : Bergaptène, Iso-Impératorine, Angélicine, Archangélicine. Coumarines : Osthénol, Osthol, Ombelliférone. Flavanone : Archangélénone.
Autres : Sitostérol, Acides phénoliques, Acide Caféique, Acide Chlorogénique.


Dernière édition par oskarnika le Dim 10 Juin 2012 - 12:23, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://equuscaballusherbula.forumactif.org/
Bora
passionné niveau 1
passionné niveau 1
avatar

Nombre de messages : 69
Date d'inscription : 22/08/2010

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux   Dim 5 Juin 2011 - 10:36

J'aime bien toutes ces rubriques ( plantes , huiles essentielles...)
Très intéressant !!
Revenir en haut Aller en bas
carolette
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux   Dim 14 Aoû 2011 - 12:56

Merci de partager tes connaissances.

Existe-t-il une plante aux vertus anti-inflamatoires ?
Revenir en haut Aller en bas
oskarnika
passionné niveau 1
passionné niveau 1
avatar

Nombre de messages : 153
Age : 76
Localisation : Saumur / Strasbourg
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux   Dim 14 Aoû 2011 - 13:06

carolette a écrit:
Merci de partager tes connaissances.

Existe-t-il une plante aux vertus anti-inflamatoires ?

Merci à toi, Carolette.

Oui, il en existe mais tu veux l'employer pour quelle affection ?
Revenir en haut Aller en bas
http://equuscaballusherbula.forumactif.org/
carolette
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux   Mar 16 Aoû 2011 - 23:32

Je voudrais l'employer pour notre cheval qui souffre d'une dégénérescence du ligament suspenseur du boulet. Ce qui fait qu'elle boite parfois suite à l’inflammation que cela provoque.

D'ailleurs, si quelqu'un connaît cette maladie, je suis preneuse de toutes vos infos.

Actuellement nous la soulageons avec Forever Freedom mais je ne suis pas contre un autre remède au cas où .

Enfin bref, je m’intéresse à tout ce qui peut soulager notre mémère.
Revenir en haut Aller en bas
oskarnika
passionné niveau 1
passionné niveau 1
avatar

Nombre de messages : 153
Age : 76
Localisation : Saumur / Strasbourg
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux   Sam 10 Mar 2012 - 13:44






BOULEAU BLANC. Betula Alba. Betulaceae.






PARTIES UTILISÉES :

Feuille séchée et pulvérisée.

PROPRIÉTÉS GÉNÉRALES :

Le Bouleau est incontestablement le dépuratif idéal au sortir de la saison hivernale, son action diurétique douce permet au cheval de s’exonérer des impuretés accumulées durant une période où l'exercice régulier est ralenti.

INDICATIONS USUELLES :

Fatigue post-hivernale, pelage terne, tendance à l’embonpoint, suites de fourbure alimentaire, convalescence.

DOSES USUELLES :

20 grammes matin et soir de poudre de Bouleau dans la ration.

PRINCIPES ACTIFS :

Flavonoïdes : Hypéroside, Quercitroside, Galactoside de Myricétol et divers hétérosides du Kaempférol, du Myricétol et du Quercétol.
Huile essentielle : Sesquiterpènes à divers degrés d'oxydation.
Tanins : Leucoanthocyanidines.
Acides phénols : acides Chlorogénique, Caféique.
Saponosides Triterpéniques dérivés du Dammarane et du Lupane (Bétulasaponoside I et II, acide Bétulinique, Bétulinol...), Acide ascorbique (Vitamine C).


Dernière édition par oskarnika le Lun 10 Déc 2012 - 16:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://equuscaballusherbula.forumactif.org/
n3m0
passionné niveau 3
passionné niveau 3
avatar

Nombre de messages : 655
Age : 98
Localisation : Alpes de haute provence
Date d'inscription : 14/04/2010

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux   Dim 11 Mar 2012 - 1:25

Merci !! comme toujours : très enrichissant !

Il me semble que lorsque j'étais enfant, ma tante me donnait un produit à base de bouleau.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Bora
passionné niveau 1
passionné niveau 1
avatar

Nombre de messages : 69
Date d'inscription : 22/08/2010

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux   Dim 11 Mar 2012 - 11:39

Très intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
catoche
passionné niveau 4
passionné niveau 4
avatar

Nombre de messages : 3258
Age : 48
Localisation : Côte d'Or
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux   Dim 11 Mar 2012 - 14:26

Oui, très intéressant.
Moi, j'aimerais soulager Sauvage de ses "vieilles douleurs"... j'avais pensé à la reine des Prés (appelée aussi aspirine naturelle), mais je n'ai pas toutes les informations nécessaires (notamment la posologie).
oskarnika, si tu passes par là...
Revenir en haut Aller en bas
oskarnika
passionné niveau 1
passionné niveau 1
avatar

Nombre de messages : 153
Age : 76
Localisation : Saumur / Strasbourg
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux   Dim 11 Mar 2012 - 16:01

n3m0 a écrit:
Merci !! comme toujours : très enrichissant !

Il me semble que lorsque j'étais enfant, ma tante me donnait un produit à base de bouleau.

Un grand merci, Nemo ! ta tante de donnait peut-être de la sève de bouleau stabilisée...non ?
Revenir en haut Aller en bas
http://equuscaballusherbula.forumactif.org/
oskarnika
passionné niveau 1
passionné niveau 1
avatar

Nombre de messages : 153
Age : 76
Localisation : Saumur / Strasbourg
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux   Dim 11 Mar 2012 - 16:04

Bora a écrit:
Très intéressant.

Merci à toi, Bora !
Revenir en haut Aller en bas
http://equuscaballusherbula.forumactif.org/
oskarnika
passionné niveau 1
passionné niveau 1
avatar

Nombre de messages : 153
Age : 76
Localisation : Saumur / Strasbourg
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux   Dim 11 Mar 2012 - 16:07

catoche a écrit:
Oui, très intéressant.
Moi, j'aimerais soulager Sauvage de ses "vieilles douleurs"... j'avais pensé à la reine des Prés (appelée aussi aspirine naturelle), mais je n'ai pas toutes les informations nécessaires (notamment la posologie).
oskarnika, si tu passes par là...

Merci beaucoup, Catoche !

Je posterai très bientôt sur cette plante riche en acide acétylsalicylique (Aspirine®).
Revenir en haut Aller en bas
http://equuscaballusherbula.forumactif.org/
Bora
passionné niveau 1
passionné niveau 1
avatar

Nombre de messages : 69
Date d'inscription : 22/08/2010

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux   Lun 12 Mar 2012 - 11:38

Si tu as des connaissances sur les plantes à utiliser sur les chiens ...je prends aussi.
Notre merveilleux Clyde , Berger Australien de 8 ans et demi est à 100 % porteur du problème génétique MDR1 et beaucoup de médicaments classiques sont dangereux voire mortels pour lui alors je cherche d'autres alternatives.
C'est valable pour les Borders , Colleys , Shetlands....
Revenir en haut Aller en bas
oskarnika
passionné niveau 1
passionné niveau 1
avatar

Nombre de messages : 153
Age : 76
Localisation : Saumur / Strasbourg
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux   Lun 12 Mar 2012 - 13:17

Bora a écrit:
Si tu as des connaissances sur les plantes à utiliser sur les chiens ...je prends aussi.
Notre merveilleux Clyde , Berger Australien de 8 ans et demi est à 100 % porteur du problème génétique MDR1 et beaucoup de médicaments classiques sont dangereux voire mortels pour lui alors je cherche d'autres alternatives.
C'est valable pour les Borders , Colleys , Shetlands....

Cette anomalie génétique fait, effectivement, obstacle à l'administration de molécules particulières dont l'absorption peut se révéler dramatique...

Des plantes contiennent de très nombreuses molécules chimiquement naturelles dont certaines peuvent ètre néfastes dans les cas de MDR et je ne les connais pas, c'est pourquoi, ne maitrisant pas le sujet, je ne puis, hélas, t'aider en la circonstance.

As tu fait des recherches sur MDR1 ?
Revenir en haut Aller en bas
http://equuscaballusherbula.forumactif.org/
Bora
passionné niveau 1
passionné niveau 1
avatar

Nombre de messages : 69
Date d'inscription : 22/08/2010

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux   Mar 13 Mar 2012 - 11:19

Oui beaucoup. Cela me fait peur et je tremble tous les jours à l'idée qu'il tombe malade et que le traitement s'avère en plus être dangereux pour lui. C'est une horreur contre laquelle les éleveurs ne veulent pas vraiment lutter.
Revenir en haut Aller en bas
oskarnika
passionné niveau 1
passionné niveau 1
avatar

Nombre de messages : 153
Age : 76
Localisation : Saumur / Strasbourg
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux   Lun 2 Avr 2012 - 12:56



SAULE BLANC. Salix Alba. Salicaceae.







Le Saule Blanc est un bel arbre affectionnant les endroits humides, il est connu depuis fort longtemps pour ses propriétés apaisantes des douleurs articulaires et des états fébriles tant chez l'Homme que chez l'animal.

Les Sumériens, 5000 ans avant l’ère chrétienne, consignaient déjà les décoctions de feuilles de Saule sur des tablettes d'argile retrouvées au sud de l'Irak actuel.

Son action est due à la teneur notoire en Acide Salicylique et dérivés salicylés élaborés naturellement par cet arbre.

L’Acide Salicylique doit sa dénomination au nom latin du Saule : "Salix"; de cette molécule, on a élaboré synthétiquement l'Acide Acétylsalicylique qui a été commercialisé en 1899 par les laboratoires Bayer sous l’appellation "Aspirine".

Ceci souligne bien l'importance fondamentale de la chimie végétale dans les application pharmaceutiques industrielles actuelles.

PARTIES UTILISÉES :

Feuilles séchées et pulvérisées.

PROPRIÉTÉS GÉNÉRALES :

Anti-inflammatoire naturel non stéroïdien, analgésique (apaise la douleur).

INDICATIONS USUELLES :

Douleurs rhumatismales (arthrose, arthrite), douleurs dorsales aiguës.

Le Saule ne guérit pas les affections rhumatismales, il apaise les effets douloureux des lésions ostéo-articulaires.

DOSES USUELLES :

De 20 à 30 grammes par jour, en deux fois, dans la ration.

PRINCIPES ACTIFS :

Salicylates (1,5 à 11 p.cent), dérivés flavoniques et hétérosidiques du groupe Salicoside (Salicine, glucoside de l'alcool Salicylique), Salicortine, Fragiline, Populine, Saliréposide, Trémulacine.
Composés phénoliques (glucosides de Phénols et d'acides Phénols) : Triandrine, Vimaline et dérivés aromatiques, Saligénine (= alcool Salicylique) aldéhyde Syringique, acide Salicylique, P-Hydroxybenzoïque, Caféique, Férulique, P-Coumarique.
Flavonoïdes : hétérosides du Quercétol, de la Lutéoline, de l'Eriodictyol, de la Naringénine, Ampélopsine (Flavanolol) et Isosalipurpuroside (Chalcone)
Tanins : Proanthocyanidols dimères et trimères (8 à 20 p.cent).

Revenir en haut Aller en bas
http://equuscaballusherbula.forumactif.org/
oskarnika
passionné niveau 1
passionné niveau 1
avatar

Nombre de messages : 153
Age : 76
Localisation : Saumur / Strasbourg
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux   Ven 11 Mai 2012 - 23:55


FRÊNE ÉLEVÉ. Fraxinus Excelsior. Oleaceae.

Page refondue, voir plus bas.


Dernière édition par oskarnika le Mar 26 Mar 2013 - 14:03, édité 1 fois (Raison : Refonte)
Revenir en haut Aller en bas
http://equuscaballusherbula.forumactif.org/
oskarnika
passionné niveau 1
passionné niveau 1
avatar

Nombre de messages : 153
Age : 76
Localisation : Saumur / Strasbourg
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux   Jeu 22 Nov 2012 - 14:47





AIL Bulbe. Allium Sativum. Liliaceae.




Issu des plaines à l'Est de la mer Caspienne, l'Ail est utilisé depuis des millénaires tant dans l'alimentation que pour les effets médicinaux qu'il procure.

Dans l'ancienne Égypte, on appréciait les propriétés nutritives et "anti-fatigue" de l'Ail (et de l'Oignon).

L'historien grec Hérodote rapporte que les ouvriers employés à la construction des pyramides recevaient quotidiennement une ration d'Ail et d'Oignon pour leur donner la force nécessaire à ce travail épuisant.

Les Grecs connaissaient aussi les vertus de l'Ail, les athlètes participant aux Jeux Olympiques en consommaient avant l'effort.

Pour les Romains, selon Virgile, l'Ail était un aliment propre à soutenir les forces des moissonneurs, ils vont l'introduire en Italie, en France, en Espagne et jusqu'en Angleterre.

Les Gaulois en faisaient aussi grande consommation, plus tard, Louis le Pieux, fils de Charlemagne, ordonne la culture de l'Ail dans les jardins royaux.

Dans tout le monde méditerranéen et l'Europe centrale, la présence de tresses ou bouquets d'Ail dans la maison devait permettre de protéger les foyers; récolté fin juin, l'Ail fait aussi partie des plantes de la Saint-Jean auxquelles on accorde de multiples vertus ancestrales.

Durant la première guerre mondiale, les soldats russes employaient l'Ail pour désinfecter et accélérer la cicatrisation des plaies, cette méthode a ensuite été appliquée par les soldats anglais; l'avantage de cette médication résidait dans le fait que cette plante, outre son efficacité, était un antibiotique végétal économique et facile à trouver.

PROPRIÉTÉS GÉNÉRALES :

Antiseptiques et bactériostatiques des voies respiratoires, clarifie le sang et tonifie la texture des vaisseaux, renforce la résistance physique, anti-putride intestinal.

INDICATIONS MAJEURES :

Toux à étiologie allergique, désordres intestinaux à origines vermineuses ou toxiques multiples, états pléthoriques dus à une suralimentation, cure de printemps après un hiver carencé en herbe fraiche, convalescence.

DOSE USUELLE :

De 20 à 30 Grammes de copeaux ou granulés par jour par cures de 20 jour au printemps et en automne pour un cheval de 500 Kilos.

EFFETS INDÉSIRABLES :

Il est recommandé de ne pas augmenter les doses ni la durée des cures, car l'Ail, utilisé à fortes doses et durant des périodes prolongées, possède des propriétés érythrolytiques (détruit les globules rouges).

PRINCIPES ACTIFS :

Allicine (acide aminé soufré présent dans le bulbe)
Alliine + enzyme Alliinase ---> Allicine qui, au contact de l'air ou lors de l'extraction de l'huile essentielle par hydrodistillation, se transforme en Disulfure de Diallyle (odeur alliacée caractéristique très forte).

Ajoènes, Cycloalliine, Dithiine, Fructosane.

Actuellement des chercheurs ont mis en évidence d'autres précurseurs : Une Cycloalliine et une Méthylalliine dont la décomposition conduit au Trisulfure de Méthylallyle responsable de l'odeur caractéristique de l'Ail.
Revenir en haut Aller en bas
http://equuscaballusherbula.forumactif.org/
n3m0
passionné niveau 3
passionné niveau 3
avatar

Nombre de messages : 655
Age : 98
Localisation : Alpes de haute provence
Date d'inscription : 14/04/2010

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux   Jeu 22 Nov 2012 - 22:17

Merci pour ces fiches que je n'avais pas encore eu la chance de voir.

Je sais que l'aspirine est composé de saule, donné en plante pure,a t'il les effets anti agrégant plaquettaire comme l'aspirine ?

Pour l'ail je l'utilise de façon un peu anarchique, donc je ne constate pas trop d'effets. Alors qu'une amie à moi, très assidue dans les cures qu'elle fait à ses chevaux, s'est rendue compte que cette année ils n'avaient pas eu d'oeufs de mouche ( alors que le mien en est plein )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
oskarnika
passionné niveau 1
passionné niveau 1
avatar

Nombre de messages : 153
Age : 76
Localisation : Saumur / Strasbourg
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux   Mer 6 Mar 2013 - 0:10






GRANDE BARDANE.
Arctium Lappa. Compositae Asteraceae.




Cliché Theequinest ©


Nous connaissons bien cette plante dont les capitules ont la fâcheux pouvoir de transformer la crinière et la queue de nos chevaux en véritables "Dreadlocks".

Au début des années cinquante, cette particularité singulière a inspiré l'ingénieur George de Mestral dans la mise au point de l'invention révolutionnaire qu'est le "Velcro".

Cette plante, très répandue sous nos climats, est originaire d'un vaste territoire s'étendant des régions tempérées de l'Europe occidentale et du Proche-Orient aux confins de la Chine.

Au tout début du XII ème siècle, la racine de Bardane était utilisée par les religieuses dans les léproseries, macérée dans du vin, pour atténuer les effets propagateurs et désastreux de la lèpre.

Au XII ème siècle en Allemagne, Hildegarde de Bingen fait mention, dans ses écrits, de l'usage de la Bardane pour traiter diverses affections cutanées prurigineuses, très courantes au Moyen-Age.

Depuis lors, la Bardane est utilisée à des fins dépuratives de l'organisme, antiinflammatoires, anti-prurigineuses et drainantes de la peau.

Concernant son usage chez le cheval, elle peut se révéler efficace contre les affections cutanées prurigineuses et récidivantes à étiologie allergique ou non allergique.


PARTIES UTILISÉES :

Racine séchée et pulvérisée.

Feuilles fraiches et racines fraiches en décoction pour applications locales.

PROPRIÉTÉS GÉNÉRALES :

Dépuratif, antiinflammatoire, antibactérien dermique, antifongique, antiprurigineux, draineur hépato-rénal.

INDICATIONS USUELLES :

Dermites infectieuses, lésions prurigineuses, affections cutanées d'origine allergique.

DOSE USUELLE :

Usage interne : 30 à 50 grammes par jour de racines séchées et pulvérisées.

Usage externe : décoction de racines ou de feuilles fraiches en application sur les lésions cutanées.


ACTION CONJUGUÉE DES PRINCIPAUX COMPOSANTS :

L'action anti-inflammatoire de la Bardane est assurée par les composants du groupe des Lignanes; parmi celles-ci, la Diarctigénine opère une action antioxydante en inhibant la formation des radicaux libres en association avec l'Arctigénine qui limite la formation de cellules pathogènes.

Les dérivés polyacéthyléniques, et parmi eux les dérivés soufrés (Arctinone, Arctinol, Ferrodoxine) jouent un rôle anti-infectieux et antifongique cutané notoire en applications locales sur les lésions.

Les vertus antiprurigineuses de la Bardane sont la conséquence des action anti-inflammatoires et anti-infectieuses combinées de toutes les parties de la plante.

Les Lactones sesquiterpéniques confèrent à la Bardane une action de dépuration et de drainage hépato-rénal en conjugaison avec ses propriétés anti-radicalaires éprouvées.


PRINCIPAUX COMPOSANTS :

► Polysaccarides :

Inuline hydrosoluble.

► Polyosides :

Arctose.
Mucilages : Xyloglucanes et Xylanes.
Gomme.
Saponosides.

► Derivés polyacetyléniques :

Tridécadiène.
Dérivés thiophéniques : Arctinol, Arctinone, acide Arctique, Arctinal.
Lappaphènes.
Stérols, Sitostérol, Sigmastérol.

► Composes phénoliques :

Flavonoïdes : Hypérosides, Rutosides.
Acides phénols : acide Caféique, acide Chlorophénique, acide Caféolquinine, acide Alpha-hydroxyméthylacrylique, Verbascoside ester.
Tanins.

► Lignanes :

Arctiine.
Arctigénine.
Diarctigénine.

► Acides organiques :

Acide Malique, acide Citrique, acide Succinique, acide Gamma-guanido-n-butyrique.

► Lactones sesquiterpéniques :

Arctiopicrine, Arctiol, Déhydrofukinone.

► Lappaurine, Lappanesthésine.

► Ferrodoxine, Ferrosulfoprotéines.


© 2013
Revenir en haut Aller en bas
http://equuscaballusherbula.forumactif.org/
oskarnika
passionné niveau 1
passionné niveau 1
avatar

Nombre de messages : 153
Age : 76
Localisation : Saumur / Strasbourg
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux   Lun 11 Mar 2013 - 16:25






GUIMAUVE OFFICINALE. Althaea Officinalis. Malvaceae.








Depuis la plus haute Antiquité, la Guimauve est utilisée pour ses vertus bénéfiques sur le système respiratoire ainsi que sur l'appareil digestif et ses annexes.

Au III ème siècle avant notre ère, dans ses écrits "Causis plantarum", le philosophe et naturaliste Grec Théophraste la décrivait sous l'appellation de "Althêein"
("ἄλθειν") : salutaire, en référence à ses usages médicinaux.

Quatre cents ans plus tard, au premier siècle de notre Ère, la Père de la botanique moderne, Pline l'Ancien, lui attribua le nom d'"Altheae Officinalis" dans son ouvrage "De historiae naturalis".

Des tiges de la Guimauve, on extrayait autrefois des fibres pour tisser des toiles épaisses utilisées en meunerie afin que la farine ne moisisse pas dans les sacs.

Anciennement, on donnait un bâton de racine de Guimauve aux jeunes enfants afin de faciliter la pousse des dents, cet usage est toujours d'actualité.

On connait également de nos jours la pâte de Guimauve et autres "marshmallows", très répandus en confiserie.


PARTIE UTILISÉE :

Racine séchée et pulvérisée.

PROPRIÉTÉS GÉNÉRALES :

Essentiellement adoucissante et émolliente, la racine de Guimauve se révèle très précieuse dans les cas d'inflammations gastriques, intestinales et bronchiques chez le cheval.

INDICATIONS USUELLES :

Toux d'irritation diverses.

Affections respiratoires à étiologie irritative allergique (poussières de fourrages, carrière, manège etc...).

Diarrhée de stress, Intestin irrité après traitements aux antiinflammatoires ou vermifugation dans les cas d'infestation massive.

Gastrite du cheval nerveux présentant des symptômes douloureux : bâillements intempestifs, tics "à l'air" avec ou sans éructations, flehmen, bruxisme).

DOSE USUELLE :

Racine séchée et pulvérisée : de 60 à 80 grammes par jour, en deux fois, dans la ration.

MODE D'ACTION :

La forte teneur en mucilages et la présence de pectine dans la racine de la Guimauve lui confèrent une action adoucissante et cicatrisante dans les affections inflammatoires et ulcéreuses.

Ces substance ayant la faculté de produire une gelée protectrice et cicatrisante en milieu acide, la Guimauve peut s’avérer efficace dans les lésions ulcéreuses au stade débutant.

Il est à préciser que les troubles gastro-intestinaux persistants doivent toujours faire l'objet d'un examen vétérinaire.

PRINCIPES ACTIFS :

► Mucilages et Pectine combinés :

• Acide Pectique, Pectine.

• Polysaccharides :

Arabinanes, Glucanes, Arabinogalactanes, L-Rhamnose, acide D-Glucuronique, acide D-Galacturonique, Arabinogalactanes, Galacturonorhamnanes.

► Flavonoïdes :

Isoscutellaréine, Gentobioside.

► Amidon, acides Phénols.

► Coumarines, Scopolétol.

© 2012.
Revenir en haut Aller en bas
http://equuscaballusherbula.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Plantes utiles aux chevaux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Plantes utiles aux chevaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Plantes utiles aux chevaux
» INDEX et INDICATIONS Plantes Utiles aux Chevaux.
» LES PLANTES UTILES AUX CHEVAUX
» Plantes utiles aux chevaux.
» Les plantes utiles aux chevaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion Irish Cob en France :: L'Irish Cob :: Santé-
Sauter vers: