Passion Irish Cob en France

Forum de l'association Passion Irish Cob en France. Venez découvrir ce fabuleux cheval polyvalent avec un look hors du commun
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Le forum étant en lecture publique, il est inutile de vous y enregistrer si vous ne pensez pas avoir le temps d'y participer. Tout membre ne s'étant pas connecté une seule fois en 3 mois verra son compte désactivé. PICF tient à garder son esprit des premiers temps : donner à aimer ce petit cheval au physique extraordinaire et que nous continuons d'appeler sous le terme générique IRISH COB, quelque soit le nom que des associations lui aient donné. Une race qui mérite qu'on la préserve et non qu'on la transforme. PICF n'est aucunement affilié à FIC et n'est en aucun cas un forum de Petites Annonces, ni une foire aux chevaux. Vous êtes priés de vous présenter et de participer avant de poster dans les PA. Tout sujet étant ouvert sans présentation préalable sera éliminé, tout membre ne participant que pour faire sa publicité sera également éliminé. Merci de votre attention et de respecter les règles de la communauté PICF.


Partagez
 

 Le montoir

Aller en bas 
AuteurMessage
Aldea
passionné niveau 1
passionné niveau 1
Aldea

Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 29/07/2009

Le montoir Empty
MessageSujet: Le montoir   Le montoir EmptyDim 7 Fév 2010 - 20:31

Voilà Silko est "difficile" au montoir.
Il bouge et ne comprend pas qu'il doit rester à l'arrêt.
Du coup pas évident de monter dessus.

Je monte avec une barefoot du coup, c'est pas l'idéal de grimper dessus depuis le sol.
Quels types d'exercices ou comment puis je mieux demander à Silko de rester immobile.

Il n'est pas monter souvent mais d'ici quelques temps, nous allons nous lancer dans la balade.
Du coup je me dois de pouvoir monter et descendre de mon gros sans soucis.
Je n'ai pas envie de devoir me fâcher pour qu'il reste immobile.

Mais je dois dire qu'il a son caractère et qu'il n'est pas toujours facile.
Il profite un peu de ma gentillesse à son égard par moment.
Du coup, je suis un peu perdue.
Revenir en haut Aller en bas
Dodie-x
passionné niveau 4
passionné niveau 4
Dodie-x

Nombre de messages : 2353
Age : 25
Localisation : 95
Date d'inscription : 27/04/2009

Le montoir Empty
MessageSujet: Re: Le montoir   Le montoir EmptyDim 7 Fév 2010 - 20:41

Ah j'ai eu le même problème avec mon comtois pas très bien dresser, une amie était obliger de le tenir pour que je puisse monter. seulement un jour j'étais toute seul et je lui est dit qu'il commencer m'énerver droit dans les yeux 1 Il a compris que je n'étais pas du tout contente ! , une fois que j'ai fini de lui dire que c'etais pas bien, je suis remonter il a fait un petit pas, j'ai dit "non" d'un ton sec. Et depuis, bah j'ai plus de problème et au cas où au moindre faut pas je lui rappel doucement. 14

_________________
Le montoir Balouu12

Mr a le droit à son album photo ;)
http://bal0u-x3.skyrock.com

Elodie & Balou
Revenir en haut Aller en bas
http://bal0u-x3.skyrock.com/
kapouine
passionné niveau 4
passionné niveau 4
kapouine

Nombre de messages : 2053
Age : 32
Localisation : alsace
Date d'inscription : 25/04/2005

Le montoir Empty
MessageSujet: Re: Le montoir   Le montoir EmptyDim 7 Fév 2010 - 22:55

paru dans cheval mag en mai 2001 écrit par véronique de St vaulry :

Citation :
Un cheval immobile au montoir n’est jamais le fruit du hasard : c’est une éducation qui se décide, et qui s’entretient. Éducation sur laquelle on ne saurait faire l’impasse en extérieur.

Depuis ses premiers pas équestres, le cavalier sait que le montoir est un mauvais moment à passer. Au début, c’était trop haut, il se trompait de pied, et que d’efforts démesurés ! Maintenant que le corps a grandi et s’est organisé, le montoir devrait être facile. Oui, mais voilà, le cheval bouge... Il faut sautiller sur un pied, s’y reprendre à plusieurs fois, jouer les voltigeurs, et parfois se mettre un peu en colère, ce qui n’arrange rien, pour accéder enfin là-haut.

Pourquoi bouge-t-il, cet animal ? Peut-être parce qu’il garde au fond de lui un souvenir inquiet de ses premiers montoirs, effectués dans « l’obsession du mouvement en avant », au mépris du calme et sans prendre le temps. À coup sûr aussi, il redoute ce gros effort unilatéral demandé à son dos encore froid, et ce poids qui va retomber dans la selle et faire agir des aides pas toujours délicates. Et puis il sait qu’on va démarrer aussitôt : pour ne pas être en reste ni séparé des autres, il préfère anticiper. D’ailleurs, il a pris l’habitude de bouger au montoir, et, c’est bien connu, les habitudes sont faites pour être répétées avec fidélité.

Il faut dire que le cavalier commet souvent une terrible erreur pédagogique : il n’explique pas au cheval ce qu’il attend de lui, il ne lui confie pas de mission, non, il se contente d’ajuster ses rênes pour l’empêcher d’avancer. Traité comme une mécanique sans cervelle, le cheval se comporte comme une mécanique sans cervelle. Par réflexe d’opposition, il avance contre ce mors qui lui tire les gencives, ou recule dans l’espoir d’échapper à sa pression, ou se rabat sur celui qui le tire par les crins. Mais d’immobilité point...

Paix pour la bouche

Pour soigner l’agitation au montoir, il faut s’efforcer d’offrir à sa monture le plus de confort possible lorsqu’elle reste immobile. Ce n’est donc pas une bonne idée de se précipiter sur les rênes pour les ajuster. D’ailleurs, c’est généralement à ce moment précis que le cheval, jusque là paisiblement endormi sur 3 pieds d’airain, se réveille et s’anime. Car ne rêvons pas : la main qui tient à la fois les rênes et la crinière ne peut assurer un contact délicat : ça tiraille forcément un peu pendant la pénible ascension, sur ces pauvres gencives encore fraîches et sensibles en début de travail...

Quoi qu’en disent leurs humains, les chevaux préfèrent toujours avoir la bouche et le balancier libre... Voilà donc un argument de rêve pour négocier notre future immobilité au montoir : « tu restes immobile, je laisse les rênes en paix ; tu bouges, j’agis dessus ! » Il ne reste plus qu’à expliquer au cheval les termes de ce contrat. Voyant qu’il a quelque chose à gagner dans cette affaire, il ne tardera pas à se laisser convaincre.

Souvent, les cavaliers formés à la méthode traditionnelle m’objectent que c’est dangereux de laisser le cheval rênes longues. Honnêtement, j’ai toujours pu observer l’inverse : des montures aux rênes bien ajustées qui se cabraient, piétinaient des orteils innocents, démarraient en trombe... Voir à ce sujet les bonds et les cabrioles qu’arrivent à effectuer les sauteurs de l’école de Vienne, avec leurs enrênements fixes... Un cheval qu’on a convaincu de rester en place est infiniment plus fiable, même piqué par une abeille, même surpris par un pétard : le frein est dans sa tête, beaucoup plus puissant qu’une action de main.

En pratique, le désajustage des rênes doit être suffisant pour que la monture ressente une réelle impression de liberté : qu’elle puisse étendre l’encolure à l’horizontale sans rencontrer la moindre gêne. Le seul impératif, surtout en début d’éducation, c’est de pouvoir revenir au contact sans tarder en cas de démarrage intempestif.

Opération montoir propre

On ne peut guère montrer des exigences progressives concernant l’immobilité au montoir. Impossible de réduire progressivement la vitesse et le nombre de pas tolérés pendant l’opération, le cheval n’y comprendrait rien : s’il a le droit de bouger un peu, il s’imaginera qu’il peut bouger beaucoup... Seule l’immobilité totale est acceptable. Dès la première esquisse de déplacement, le bon éducateur doit s’alerter et réagir, quels que soient l’heure, le jour, et l’état des routes.

Ce qui est possible, en revanche, c’est de faciliter la tâche du cheval, les premières fois : lui mettre le nez dans un angle de mur, ou dans un tas de foin, pour qu’il puisse découvrir qu’il est capable d’être immobile au montoir, que c’est agréable quand les rênes ne sont pas ajustées, et qu’arrivé en haut, le cavalier lui offre un délicieux petit sucre pour récompenser sa sagesse.

Plus tard, il faudra l’écarter du mur. Rênes tenues en guirlandes, ne l’oublions pas, réclamez l’immobilité de la voix (« là » par exemple...), commencez l’opération. S’il rompt son immobilité, deux formules possibles... La première consiste à agir immédiatement sur les rênes pour rétablir l’arrêt, et à tout reprendre à zéro (retour à terre, on recommence). La seconde consiste à permettre le mouvement amorcé, mais en laissant le cheval constater que ça ne mène nulle part, au point qu’il décidera lui-même de s’arrêter. Par exemple, s’il bouge alors que vous êtes encore au sol, ne le freinez pas, au contraire, encouragez-le à tourner autour de vous, en tenant la rêne intérieure et en lui chassant les hanches latéralement, deux, trois, quatre tours, jusqu’à ce qu’il n’en ait plus envie. Permettez-lui alors de s’immobiliser. Félicitez et reprenez votre montoir là où vous l’aviez laissé. S’il bouge alors que vous êtes en l’air sur un seul étrier, ou une fois que vous êtes arrivé en selle, ne le freinez pas, mais pratiquez l’arrêt sur une rêne décrit le mois dernier : laissez-le tournicoter sur place, en résistant sur une seule rêne jusqu’à obtenir l’arrêt ; relâchez alors aussitôt la rêne. Bien sûr, avec un fou furieux, il n’est pas forcément judicieux de rester en équilibre sur un seul étrier pendant cette manoeuvre : commencez par descendre, ou par l’enfourcher.

L’une et l’autre de ces deux méthodes fonctionnent très bien, à condition de les appliquer de manière têtue et répétitive. Une fois en selle, pensez à donner un sucre, et à réclamer un temps d’immobilité avant de démarrer : ce sont ces petits détails pédagogiques qui assureront la réussite des prochaines opérations.



Une décision à mûrir

Si l’on décide de rééduquer sa monture, ce doit être un choix mûrement réfléchi : non seulement les deux ou trois premières fois vont réclamer de l’obstination et du courage, mais ensuite, il faudra entretenir les acquis. S’apercevoir quand un petit pied bouge discrètement, quand le cheval grignote quelques centimètres vers l’avant, quand il démarre dès la fin du montoir... S’en apercevoir et y remédier ! Il ne sait respecter que les règlements permanents. Aussi l’immobilité doit-elle être exigée le lundi, le mardi, et les autres jours aussi... Impossible de l’avoir pour les jours de TREC si on ne la réclame pas en balade et en rando.

J’entends d’ici des cavaliers qui se plaignent de manquer de temps et qui préfèrent en rester là. Ils feraient peut-être bien de s’apercevoir qu’escalader un cheval qui bouge, ça prend du temps aussi, sans compter le ridicule de la situation ; le jour où ils se seront blessés, le jour où ils auront vieilli, ils regretteront de n’avoir pas mis en place cette éducation élémentaire. En outre, il faut bien l’avouer, avec un cheval qui bouge au montoir, on finit par hésiter à mettre pied à terre, et l’on reste en selle dans des endroits idiots : fortes pentes, franchissements délicats, éboulis. Est-ce bien raisonnable ?



Bien nommé promontoire...

Dès que le cheval sait rester immobile au montoir, on peut lui ajouter une « option confort », pour ménager ses vieux os (et les nôtres). Au lieu de l’escalader à partir du sol, au risque de lui vriller le dos, on peut lui apprendre à s’approcher d’un promontoire pour faciliter l’opération. Pour commencer, monter sur une chaise, et faire tourner patiemment l’animal autour, jusqu’à ce qu’il soit en bonne place. Plus tard, on pourra peaufiner sa position en lui tapotant la fesse extérieure à l’aide d’une gaule, pour qu’il apprenne à se ranger latéralement contre notre piédestal : rocher, tronc, borne, talus, les bonnes adresses ne manquent pas... Très vite, il fera la manoeuvre tout seul, sans se soucier le moins du monde des jaloux qui ricanent et se moquent, du haut de leur monture aux vertèbres déplacées.

_________________
Marie
Revenir en haut Aller en bas
gigichouc
passionné niveau 5
passionné niveau 5
gigichouc

Nombre de messages : 4673
Age : 36
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 15/04/2006

Le montoir Empty
MessageSujet: Re: Le montoir   Le montoir EmptyDim 7 Fév 2010 - 23:15

Elle est quand même bien cette Véronique de St Vaulry! 14
Revenir en haut Aller en bas
http://williamlirlandais.blog4ever.com/
kapouine
passionné niveau 4
passionné niveau 4
kapouine

Nombre de messages : 2053
Age : 32
Localisation : alsace
Date d'inscription : 25/04/2005

Le montoir Empty
MessageSujet: Re: Le montoir   Le montoir EmptyDim 7 Fév 2010 - 23:20

fantastique même, ç'est mon "mentor" en terme d'éducation, même si je pioche aussi pleins de trucs à dorite et gauche chez les autres "étholo"

_________________
Marie
Revenir en haut Aller en bas
chicco
passionné niveau 3
passionné niveau 3
chicco

Nombre de messages : 1469
Age : 54
Localisation : loiret
Date d'inscription : 05/10/2009

Le montoir Empty
MessageSujet: Re: Le montoir   Le montoir EmptyDim 7 Fév 2010 - 23:27

kapouine a écrit:
fantastique même, ç'est mon "mentor" en terme d'éducation, même si je pioche aussi pleins de trucs à dorite et gauche chez les autres "étholo"

la base est de toute façon tjs la même : confort inconfort
Revenir en haut Aller en bas
diediemo
passionné niveau 2
passionné niveau 2
diediemo

Nombre de messages : 322
Age : 38
Localisation : AIN
Date d'inscription : 03/08/2008

Le montoir Empty
MessageSujet: Re: Le montoir   Le montoir EmptyLun 8 Fév 2010 - 22:54

Oui j'aime beaucoup ce qu'elle écrit et en plus je prends des cours avec sa disciple Tasmin Roberts et je suis conquise....
Revenir en haut Aller en bas
lolipoms
passionné niveau 1
passionné niveau 1
lolipoms

Nombre de messages : 136
Age : 36
Localisation : alsace
Date d'inscription : 01/05/2009

Le montoir Empty
MessageSujet: Re: Le montoir   Le montoir EmptyMar 9 Fév 2010 - 21:14

Je suis bien d'accord avec le texte de St Vaulry cité par Kapouine,

je te conseillerais aussi de travailler l'Immobilité totale a pied, au sol,
comme l'arrêt ground tired :"attaché au sol", que pratique par exemple Elisabeth de Corbigny.


une fois qu'il aura bien appris a rester immobile tu peux pousser graduellement la difficulté en mettant d'abord juste ton pied dans l'étrier, puis tu le retires avant qu'il n'ai eu l'idée de bouger,

puis tu te hisses et tu redescends et ainsi de suite,
un peu comme pour un débourrage.


Il y a plusieurs solutions pour le rééduquer au montoir mais je pense qu'il faut Toujours prendre ce problème au sérieux (ce que beaucoup de cavaliers ne font pas)
car au fil du temps cela peut rendre un cheval dangereux:


dans mon écurie il y a un lusitanien qui part au galop dès qu'on met le pied a l'étrier! sa proprio s'est déjà retrouvé 2 ou 3 fois le pied coincé et traînée par terre sur plusieurs mètres! Le montoir 01
il lui faut 2 personnes maintenant pour le tenir quand elle veut monter dessus!


c'est un cas extrême mais l'escalade est toujours possible, surtout si le cheval est intelligent et a du caractère comme cela semble être pour le tien.

en résumé il faut savoir être ferme pour sa propre sécurité et être constant dans ses demandes et exigences;
c'est aussi pour le bien être de son cheval.

Bon courage a toi, Le montoir 1185

_________________
Ne te crois pas pauvre parce que tes rêves ne se sont pas réalisés. Vraiment pauvre est celui qui ne connaît pas le rêve
Revenir en haut Aller en bas
Lupina
passionné niveau 3
passionné niveau 3
Lupina

Nombre de messages : 1863
Age : 26
Localisation : 21
Date d'inscription : 07/08/2009

Le montoir Empty
MessageSujet: Re: Le montoir   Le montoir EmptyMar 9 Fév 2010 - 21:53

Génial, cet article ! Je crois que ça va me servir !

_________________
Mon Royaume pour un cheval.Le montoir Gif77
Avoir un cheval, comme avoir un chat, ce n'est pas simplement posséder un animal, si tant est qu'on le puisse. C'est accepter le pacte tacite de la liberté, avec tous les risques qu'elle comporte.
Le montoir Pp10
Revenir en haut Aller en bas
christine ardennes belges
passionné niveau 3
passionné niveau 3
christine ardennes belges

Nombre de messages : 1983
Age : 63
Localisation : Bouillon belgique
Date d'inscription : 27/10/2007

Le montoir Empty
MessageSujet: Re: Le montoir   Le montoir EmptyMar 9 Fév 2010 - 22:21

merci!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.gypsyranch.odavia.com/
Aldea
passionné niveau 1
passionné niveau 1
Aldea

Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 29/07/2009

Le montoir Empty
MessageSujet: Re: Le montoir   Le montoir EmptyMer 10 Fév 2010 - 12:25

Bon je vous explique ma séance de lundi.
Qui sait au final plutôt bien passé étant donné que Silko n'avait plus été seller et monter depuis le 19/11...
Il à bouger les 2-3premières minutes.
Puis n'a quasi plus bouger du tout.

On va dire après la revue rapide de ce que je demande, Silko à très bien compris et réagis.
J'en suis restée bluffée! Je vous expliquer donc ce qui sait passé après la revue de ce que j'attendais de lui:

"Débriefing" :
Le placer convenablement => OK reste tranquille
Pieds à l'étrier => OK ne bouge pas
Prise des rênes => OK ne bouge pas
La poussée pour levé la jambe droite => OK ne bouge pas
Se positionner en selle => bouge un peu

Donc ce que je dois vraiment travaillé c'est son immobilité une fois en selle.
Mais si je lui dit "stop", il s'arrête et attend.
Donc
voilà en gros, il à bien capté ce que j'attendais de lui et m'a
vraiment étonnée car dans l'autre écurie, je ne savais pas monté dessus
avant 20 bonnes minutes tellement il bougeait et stressait.
J'ai été
me chercher un tapis HAF pour mettre sur ma selle sans arçon car avec
un tapis classique, elle bouge et du coup cela embête mon gros quand
j'essaie de la remettre à sa place.
Revenir en haut Aller en bas
Gitane33
passionné niveau 3
passionné niveau 3
Gitane33

Nombre de messages : 756
Age : 51
Localisation : SAINT CIERS D'ABZAC GIRONDE
Date d'inscription : 28/01/2010

Le montoir Empty
MessageSujet: Re: Le montoir   Le montoir EmptyMer 17 Fév 2010 - 11:19

Oui, cet article est super et donne plein de bons conseils à appliquer, surtout que mon cheval aussi bouge au montoir... Le montoir 1136
Revenir en haut Aller en bas
koonkoontchek
passionné niveau 3
passionné niveau 3
koonkoontchek

Nombre de messages : 1828
Age : 33
Localisation : Ile-de-France et Centre
Date d'inscription : 16/08/2007

Le montoir Empty
MessageSujet: Re: Le montoir   Le montoir EmptyMer 17 Fév 2010 - 14:09

s'il bouge pendant que tu t'installes, tu le remets à sa place, tu redescends et tu remontes ^^
enfin moi c'est ce que je ferais happy

une fois qu'il t'a laissé monter et t'installer sans bouger, bonbon, câlins, tu redescends, et fin de la séance :)

beaucoup de chevaux bougent au montoir car d'une ils trouvent cela inconfortable qu'on grimpe (on n'a jamais pris le temps de leur expliquer que c'était moins inconfortable s'ils ne bougeaient pas)
et de deux certains anticipent ce qu'on va leur demander : avancer. eh oui en général quand on monte sur un cheval, c'est pour partir en avant ...

ça m'arrive encore, parfois, avec mon cheval qui ne bouge PAS D'UN POIL au montoir, de juste monter, lui donner un bonbon, et redescendre.
pour continuer à renforcer cela, pour ne pas qu'un jour il se dise, "si j'essayais d'avancer puisqu'elle me demande toujours cela" ...
pour qu'il sache que parfois, je monte pour rien ... que ça peut être juste du confort ... qu'il ai envie que je vienne sur son dos ...

quand je monte, je lui laisse toujours un petit temps de confort, je m'installe, je prend mon temps ... inutile de lui demander d'avancer à peine là-haut, sinon pareil il va prendre le pli.
Parfois je commence même la séance par autre chose qu'avancer .. du genre déplacement des hanches, des épaules, reculer ... ça renforce encore + le fait que monter ne veut pas dire partir en avant :)

_________________
Le montoir Pic-signature
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thorgalou.fr
Dodie-x
passionné niveau 4
passionné niveau 4
Dodie-x

Nombre de messages : 2353
Age : 25
Localisation : 95
Date d'inscription : 27/04/2009

Le montoir Empty
MessageSujet: Re: Le montoir   Le montoir EmptyMer 17 Fév 2010 - 14:16

14 Pareil

_________________
Le montoir Balouu12

Mr a le droit à son album photo ;)
http://bal0u-x3.skyrock.com

Elodie & Balou
Revenir en haut Aller en bas
http://bal0u-x3.skyrock.com/
Gitane33
passionné niveau 3
passionné niveau 3
Gitane33

Nombre de messages : 756
Age : 51
Localisation : SAINT CIERS D'ABZAC GIRONDE
Date d'inscription : 28/01/2010

Le montoir Empty
MessageSujet: Re: Le montoir   Le montoir EmptyJeu 18 Fév 2010 - 17:55

C'est vrai que c'est une situation d'inconfort mais je pense que mon cheval est aussi très impatient car je suis à peine en selle qu'il faut y aller...Ce que je lui empêche de faire, je le force à rester à l'arrêt environ une minute et le mets au pas à ma demande.Ca, c'est acquis, mais quand je veux monter en selle, c'est une autre paire de manches...Pour moi, ça vient du fait que j'ai toujours voulu ajuster mes rênes(je dois lui tirer sur la bouche sans m'en rendre compte, pourtant, je ne suis pas une brute!)mais plus haut, j'ai lu qu'il vallait mieux se mettre en selle rênes longues(ce que je vais faire maintenant)en lui mettant le nez face à mon portail(pour qu'il soit bloqué).Lors de mes ballades, je monte toujours rênes longues, je sollicite la bouche le moins possible, je reste juste au contact du mors!. Le montoir 1185
Revenir en haut Aller en bas
titia
Nouveau
titia

Nombre de messages : 8
Age : 35
Localisation : eure et loir
Date d'inscription : 29/02/2012

Le montoir Empty
MessageSujet: Re: Le montoir   Le montoir EmptyJeu 1 Mar 2012 - 0:42

bonjour j ai se probleme la il bouge au montoir et se qui est pire c est que je ne sais pas monté sans mon tabouret !!!! et oui je n ai jamais appris !!!! et maintenat je suis dans la mouise !!!! que faire pour bien monté a cheval!!!!
Revenir en haut Aller en bas
kijuma.61
passionné niveau 2
passionné niveau 2
kijuma.61

Nombre de messages : 424
Age : 46
Localisation : sud Orne (61) & ses collines du Perche
Date d'inscription : 12/01/2012

Le montoir Empty
MessageSujet: Re: Le montoir   Le montoir EmptyJeu 1 Mar 2012 - 3:32

le mien aussi bouge , il faut juste ne po précipiter les choses ! le préparer lentement , lui faire voir tt ce k'on lui met sr le dos , ensuite , au bout de klk, minutes de grattouilles il ce calme ! mais il preffere kan mm les balades à la longe !

_________________
Kijuma Ou Kiju  sur Facebook © 2013. & ; https://www.youtube.com/watch?v=uOkAGFR81yg

Le montoir Sans_t12

On ne peut prétendre maitriser un cheval tant qu'on ne se maîtrise pas soi même,
le cheval est aussi là pour vous apprendre à contrôler vos émotions !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/chrystele.etkijuma
Contenu sponsorisé




Le montoir Empty
MessageSujet: Re: Le montoir   Le montoir Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le montoir
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Montoir de bretagne samedi 11 juin
» Cheval qui fuit au montoir ..
» bouger au montoir
» Mon stage d'une semaine chez Avril Transports dans le 44
» Région individuelles saison 2013-2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion Irish Cob en France :: L'irish cob au travail :: Monté-
Sauter vers: